Opération de marquage de bars sur Noirmoutier

Dans le cadre du projet BARGIP, du 31 août au 4 septembre 2016 s'est déroulée une opération de marquage sur Noirmoutier. Le COREPEM accompagnait l'opération par l'intermédiaire d'un observateur embarqué à bord de l'un des navires.

Le projet Bargip a pour objectif de produire de nouvelles données et connaissances nécessaires à la mise en place d'une Gestion Intégrée des Populations de Bar commun en Atlantique nord-est. Le projet porté par l'Ifremer en collaboration avec le Comité National des Pêches Maritimes et des Elevages Marins (CNPMEM) est soutenu financièrement par la Direction des Pêches Maritimes et de l'Aquaculture (DPMA), France Filière Pêche (FFP) et l'Ifremer.

En plus des opérations d'études des zones de nourricerie, l'Ifremer met en place une vaste campagne de marquage de bar de taille commerciale sur l'ensemble des façades Atlantique, Manche et Mer du Nord.

Cette année, c'est donc sur Noirmoutier que s'est déroulée cette mission, avec succès puisque 108 bars ont pu être marqués au total. Cela a nécessité la participation d'un navire « pêcheur » (L'ETOILE DU GABION), navire dont la mission consistait à pêcher les bars à l'aide de palangres ; et d'un navire dit « Hôpital » (VIRGO SALUTARIS II) sur lequel étaient réalisées l'ensemble des manipulations sur les bars.

Une fois pêchés, les bars sont transférés vivant sur le navire hôpital, où ils sont alors stockés en cuve.

Chaque bar est anesthésié, pesé, mesuré, ouvert pour lui mettre une marque de 5cm qui enregistre la pression et la température de l'eau à 1'30 d'intervalle. Des écailles de chaque poisson, ainsi qu'un qu'une fraction de la nageoire caudale sont prélevées sur chaque individu afin de mener des études complémentaires en laboratoire (âge, génétique).

Pose de la marque et prélèvement des écaillesPose de la marque et prélèvement des écailles.

Le bar est aussi tatoué afin que les individus marqués soient bien reconnaissables.

Le bar est aussi tatoué afin que les individus marqués soient bien reconnaissables

Quatre points de sutures- trois points bleu de « tatouage » pour la reconnaissance des bars marqués.

Les bars sont ensuite réanimés puis remis à l'eau.

Réanimation du bar après l'opération.Réanimation du bar

Remise à l'eau.Remise à l'eau du bar

Si vous trouvez un bar marqué ramenez-le, entier avec la marque à votre antenne du comité des pêches. Une récompense de 100€ vous sera remis pour chaque bar marqué remis.

Bar marqué

L'ensemble des données récoltées par ce retour de marque est essentiel à l'acquisition des connaissances sur cet espèce.

 

Affiche bar marqué