Quoi de neuf pour le homard ?

Cette année, le Comité Régional des Pêches et des Elevages Marins des Pays de Loire (COREPEM) lance un programme de suivi de la population de homard en Pays de la Loire, en partenariat avec l'Ifremer et le Comité Départemental des Pêches Maritimes et des Elevages Marins des Côtes d'Armor (CDPMEM 22). Né des discussions entre les marins pêcheurs et la Société du Parc éolien du banc de Guérande en lien avec le projet d'implantation d'éoliennes en mer sur ce site, ce programme a pour but d'améliorer les connaissances de cette espèce et des modalités de son exploitation au sein de la région des Pays de Loire.


Une phase de marquage-recapture nécessitant la participation de tous les pêcheurs de homards

Dans le cadre de ce programme, avec la participation active des pêcheurs professionnels, des opérations de marquage auront lieu entre les mois de mai et août 2015. Jusqu'à présent près de 1400 individus ont été marqués et remis à l'eau aux abords du Banc de Guérande, dont 800 kg d'individus de taille commerciale (longueur de la carapace supérieure à 87 mm) rachetés auprès de 6 professionnels basés dans les ports du Croisic et de l'Herbaudière.

En cas de capture d'individus marqués, les informations suivantes doivent être retournées au COREPEM, 2 rue Colbert 85100 Les Sables d'Olonne, 02.51.96.15.67, programme.homard.corepem@gmail.com :

  • Numéro de la marque
  • Date de recapture
  • Coordonnées GPS de recapture
  • Longueur de la carapace
  • Présence d'œufs.

Si le céphalothorax du homard recapturé mesure moins de 87mm (individu sous-taille), il doit être remis à l'eau après communication des informations. Si sa longueur céphalothoracique est supérieure à 87mm, il peut être soit conservé, soit remis à l'eau pour une nouvelle recapture après transmission des données.

A partir de ces informations, il sera possible d'étudier le cycle de croissance et de reproduction des homards ainsi que la nature de leurs déplacements.  Actuellement, le record de distance parcourue est détenu par un mâle, d'une longueur de carapace de 83 mm, avec 13,8 kilomètres parcourus en 12 jours. Les résultats seront prochainement mis en ligne sur la page du programme homard [en cours de construction].

Pour que ces opérations de marquage-recapture soient une réussite, LA PARTICIPATION DE TOUS LES PÊCHEURS DE HOMARDS EST INDISPENSABLE (PROFESSIONNELS ET RÉCRÉATIFS).

Des homards sont actuellement marqués et remis à l'eau aux abords du Banc de Guérande par le personnel du COREPEM. En cas recapture contactez le COREPEM au 02.51.96.15.67.

Homard marqué