PROJET LIFE+ PÊCHE à PIED DE LOISIR

Fin des inventaires faune-flore et des suivis des pratiques sur le site Natura 2000 du Plateau du Four.

La tradition de la pêche à pied de loisir en France fait partie intégrante du patrimoine culturel des régions littorales. Cette activité traditionnelle est le support de la transmission de savoirs et un vecteur de sensibilisation à l'environnement marin. L'engouement pour les littoraux amène un nouveau public, essentiellement estival et familial, à s'adonner à ce loisir. Son développement nécessite d'être vigilant à ses interactions avec l'environnement pour qu'il perdure.

 D'une durée de 4 ans (2013-2017), le projet LIFE+ « Pêche à Pied de Loisir » est un projet de gouvernance pour atteindre une pêche récréative durable. Il est cofinancé par la Commission européenne, la Communauté d'agglomération de La Rochelle et le Conservatoire du littoral.  D'ampleur nationale, le Life Pêche à pied de loisir est développé sur 11 territoires pilotes, répartis sur les façades Manche et Atlantique. Multipartenaire, ce projet rassemble des dizaines de structures nationales, régionales et locales, formant ainsi un important réseau.  Il est coordonné par l'Agence des aires marines protégées.

 Life 1

Le COREPEM fait partie de ces partenaires et met en œuvre les actions du Life PAPL sur le site Natura 2000 du Plateau du Four depuis octobre 2014. Au total ce sont 16 sorties qui auront été réalisées entre octobre 2014 et septembre 2016 pour dresser un bilan sur l'activité de la pêche à pied de loisir sur ce site.

Ce site 100% marin est localisé à 4 milles nautiques au large du Croisic et seul le plateau émergeant à marée basse lors de coefficient supérieurs à 95, est étudié dans le cadre de ce programme.

 Life 2

Les dernières opérations de terrain se sont déroulées les 19 et 20 septembre 2016 avec l'aide d'une dizaine de personnes de divers horizons (COREPEM, Etat, association, porteurs de projets locaux...) afin de finaliser un état des lieux qui aura duré 2 ans.

L'accès au site se fait par bateau et c'est la station SNSM du Croisic qui assure la traversée.

 Life 3    Life 4

 

Les équipes sont débarquées pour une durée d'environ 2h30 afin d'assurer le suivi de la faune et de la flore au niveau de 5 points invariables ainsi que de réaliser des enquêtes et de la sensibilisation auprès des usagers.

 Life 5     Life 6  Life 7

Les enquêtes et la sensibilisation des pêcheurs récréatifs se fait 1h avant la marée basse pour dresser leur profil, connaître leurs pratiques, les espèces qu'ils ciblent et voir s'ils sont en conformité avec la réglementation. Dans tous les cas, les conseils de bonnes pratiques leurs sont (re-)donnés et une réglette de mesure et un dépliant d'information leur sont distribués. Le projet est généralement accueilli favorablement par l'ensemble des pêcheurs sondés.

 Life 8    Life 9      Life 10

Les premiers résultats sur 2014-2015 montrent que les pêcheurs de loisir viennent principalement du département de la Loire-Atlantique (75%) et partent surtout du port de La Turballe (29%) avec une embarcation à moteur ou un voilier équipé d'une annexe. Ils ciblent surtout le tourteau pour la majorité d'entre eux (48%), la moule (21%) lorsqu'il y en a, et l'étrille (17%). Ce sont majoritairement des pêcheurs chevronnés (20 à 40 ans d'expérience) ayant une connaissance de la navigation pour l'accès au site réputé dangereux, bien équipés et assez bien informés sur la réglementation. Le site est principalement fréquenté entre juin et septembre et un maximum de 15 pêcheurs a été observé en août 2015. Le suivi écologique mené en 2015 montre, quant à lui, que la pression de retournement des blocs est moyenne (automne) à faible (printemps) et l'état écologique est qualifié de moyen. Il semblerait que l'activité de la pêche à pied de loisir sur ce site 100% marin ait un impact faible du fait de son éloignement à la côte, aux conditions d'accès limitées par une météo favorable, une connaissance de la navigation dans ce secteur, un coefficient de marée supérieur à 95. De plus, aux dires de locaux, le retournement des blocs peut également être lié aux facteurs environnementaux : courants forts, mouvements de houle, vagues. Les résultats de 2016 pourront venir affiner ce premier bilan.

Le colloque finale Life PAPL aura lieu à Boulogne-sur-Mer les 23 et 24 novembre prochains afin de dresser un état des lieux de la PAPL et du programme lui-même sur l'ensemble des sites partenaires. A cette occasion, la journée du 23/11 sera consacrée à des plénières et celle du 24/11 à des tables rondes abordant des thématiques en lien avec les interrogations suivantes : « Quel est le visage de la pêche récréative en France ? », « Qu'a apporté le projet Life PAPL au cours de ces trois dernières années ? » ou encore « Quel avenir pour cette activité ? ».

  Life 11