Repeuplement de civelles en Pays de la Loire : une édition en demi-teinte...

Le 31 mars 2017,

Comme chaque année depuis 2011, le COREPEM a répondu à l'appel national lancé par le Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer (MEEM), qui a pour objectif de financer des projets de repeuplement en civelles, l'une des mesures du Plan de gestion national Anguille pour accélérer la reconstitution du stock.

En Pays de la Loire, 2 projets ont été déposés pour une quantité totale de 1 t, répartit entre la Maine et la Loire d'une part et la Sèvre nantaise d'autre part. Ces 2 sites n'ont jamais été alevinés auparavant, alors qu'ils présentent pourtant des caractéristiques intéressantes (vastes surfaces colonisables, nombreux habitats favorables, pas d'obstacles majeurs à la dévalaison ...).

Pour autant, le recrutement en civelles ayant été modéré durant la période de collecte, seulement 336 kg ont pu être alevinés en Maine-et-Loire les 23 et 24 février 2017, et 215 kg en Loire-Atlantique les 1er et 2 mars 2017.

Bien qu'au final, les niveaux de capture aient été comparables aux années passées, les débarquements ont été plus irréguliers avec des pics de production importants entrecoupés de périodes creuses. Ces débarquements peuvent être corrélés aux conditions météorologiques : alors qu'un temps sec et froid rend la civelle inaccessible, des précipitations par temps doux favorisent au contraire les captures.

Notons toutefois 2 avancées positives cette année : (i) les déversements ont été avancés de près de 3 semaines par rapport aux années passées, conformément aux recommandations scientifiques, et (ii) les civelles ont été marquées en intégralité (contre un tiers seulement les années passées), ce qui permettra un meilleur suivi et une meilleure évaluation de la réussite de ces projets.   

A ce jour, le COREPEM a coordonné le transfert de 4 429 kg de civelles depuis 2011, au cours de 13 projets.

Repeuplement Civelles

Pour en savoir davantage sur le programme de repeuplement en France :