En cas de capture d'une langouste marquée

Pour faire face au déclin du stock de langoustes rouges des côtes françaises, connu depuis les années 1950, des mesures de gestions ont été mises en place à la demande des professionnels. Pour améliorer la connaissance de cette espèce, une étude scientifique,  pilotée par le Comité Départemental des Pêches Maritimes du Finistère (CDPMEM 29), a été lancée en 2015 pour acquérir des données sur son habitat, ses déplacements et son cycle de reproduction/croissance. Pour cela, il est prévu que plus de 2 500 langoustes soient marquées d'ici la fin de l'année, par le CDPMEM 29 et par les professionnels de la pêche volontaires, de la pointe de Cherbourg jusqu'à Saint Jean de Luz. En tant que partenaire, le COREPEM assure le relais régional pour ce programme de marquage, financé par France Filière Pêche.

Si vous pêchez une langouste marquée, retournez les informations suivantes au CDPMEM 29 (02 98 10 58 09 ou 06 30 30 55 23 ou sur le site internet. 

- le numéro de la marque
- la date de capture
- la position de capture
- la longueur du céphalotorax

Pour rappel, la taille minimale de capture pour la langouste est de 110 mm (de la pointe du rostre jusqu'à la fin de la carapace) et la pêche est fermée du 1er janvier au 31 mars pour toutes les langoustes et fermée jusqu'au 31 mai pour les femelles grainées

Pour en savoir plus, cliquez ici