100 000 coquilles St Jacques semées en baie de Bourgneuf

Semis 1

 

Pour la 3 ème année consécutive, un nouveau semis a été réalisé ce mardi 29 mai. 100 000 coquilles St Jacques ont rejoint le gisement classé de la baie de Bourgneuf. Cette action a pour objectif de soutenir le stock déjà présent et de réguler la biomasse afin de pallier aux variations annuelles de recrutement.

 L’opération s’est déroulée à bord de la Déesse de l'Océan, accompagné de personnels du COREPEM.

100 000 coquilles st Jacques représentant 11 bacs de criéeSemis 2Semis 3

Les naissains font entre 25mm et 45mm, la taille moyenne est de 30mm

 

Semis 4

Le semis se fait à une vitesse de 4-5 nœuds, avec pour objectif de semer 2 coquilles par m². Les remous du bateau aide à répartir les coquilles sur la zone.

Ce sont les professionnels eux-mêmes, qui, au travers des licences, financent l’intégralité du projet. Ils considèrent que ce projet est une réelle opportunité pour cette pêcherie de 13 navires. Il est aussi à noter que ces professionnels qui s'investissent aujourd’hui partent dans quelques années à la retraite, leur but étant d'assurer la pérennité de la pêche pour les générations suivantes.

L’activité de pêche à la coquille st Jacques est une activité hivernale clé pour la petite pêche côtière. Suite aux variations des captures, depuis plusieurs années, les pêcheurs ont mené des réflexions pour pérenniser la ressource et la pêcherie. La mise en place d’outils de gestion limitant l'effort de pêche (calendrier d'ouverture de pêche, suivi des captures, etc.), le classement administratif du gisement, la mise en place d’une licence avec un contingent de 15 navires, ainsi que l’évaluation régulière du stock ont été les premières actions menées afin d’encadrer cette activité. Autant d’étape nécessaire et préalable à la réussite du semis.