Repeuplement en civelles

Généralités

Le repeuplement en anguilles comme il est pratiqué en France consiste à transférer une certaine quantité de civelles d'un site, vers des zones vierges ou sous-densitaires en anguilles ayant fait l'objet d'une sélection au regard de leur capacité à garantir un taux de survie particulièrement élevé, dans le but final d'augmenter la production de géniteurs sains en capacité de rejoindre la mer.

Encadré par un protocole élaboré conjointement par le MNHN (Museum national d'histoire naturelle) et l'ONEMA, les principales étapes d'une opération de repeuplement type sont représentées ci-dessous :

 

Etapes repeuplement

Contexte et portage des projets

Validé en février 2010, le Plan de gestion français a instauré différentes mesures visant à reconstituer la population d'anguilles sur son territoire, dont des opérations de repeuplement à hauteur de 5 à 10% du volume de capture autorisé par bassin hydrographique, aussi appelé Unité de gestion anguille (UGA).

Pour parvenir à cet objectif, le Ministère de l'Ecologie, de l'Energie et de la Mer (MEEM) lance chaque année depuis 2011 un appel à projets visant à identifier des porteurs de projets.

Accompagné du SMIDAP (Syndicat mixte pour le développement de l'aquaculture et de la pêche en Pays de Loire), d'ARA France (Association pour le repeuplement de l'anguille en France), de l'AAPPED 44 (Associations des pêcheurs de Loire-Atlantique) et de l'OP Estuaires, le COREPEM porte depuis 2011 des projets de repeuplement pour un cumul total de 4 429 kg.

Année Lieu de déversement Quantité déversée Cumul par année Cumul total
2011 Lay 183 kg 183 kg 4 429 kg
2012 Auzance/Marais d'Olonne 241 kg 722 kg
Marais breton/Jaunay 481 kg
2013 Loire 350 kg 1 019 kg
Lay amont Mortevieille 335 kg
Lay aval Mortevieille 334 kg
2014 Marais breton 700 kg 920 kg
Marais breton 220 kg
2016 Lay amont Mortevieille 610 kg 1 034 kg
Vie 144 kg
Erdre 280 kg
2017 Maine/Loire 336 kg 551 kg
Sèvre nantaise 215 kg

Suivi des opérations

L'opération d'alevinage ne s'arrête pas au déversement des civelles sur le site choisi. Un suivi scientifique est mené 6 mois, 1 an et 3 ans après le déversement. Ce suivi se matérialise par un échantillonnage au moyen de pêches électriques et vise à retrouver des civelles qui ont été marquées préalablement au déversement (voir étape 3 du schéma ci-dessus). Cette recapture permet également de vérifier leur état biologique (lésions, parasitisme) et de mesurer leur croissance.

Anguille Alevinage

Pour plus d'informations sur les actions d'ARA France et le programme de repeuplement de l'anguille en France:

Plaquette repeuplement ARA France_français

Plaquette ARA France_anglais

 

Partenaires techniques:

AADPPMFEDLA     ARA France   SMIDAP      OP Estuaires      

Financeurs:

MEDDE    ONEMA   Logo Pays de la Loire  ARA France