Ile d'Yeu

carte_yeu

Historiquement tournée vers le large, la pêche a toujours marqué et marque encore fortement l'identité insulaire. Malgré les crises successives (interdiction du filet maillant dérivant, interdiction de la pêche au requin taupe...), l'activité reste dynamique.

CALEBARIAN - Yeu

 

La flottille actuelle regroupe une trentaine d'unités représentée à un tiers par des navires armés en pêche au large et deux tiers en pêche côtière. La majeure partie de la flotte est constituée de navires polyvalents qui pratiquent les métiers du filet (merlu, sole, lotte...) et  de la ligne (bar, thon, lieu...). Ces métiers sont appelés « arts dormants » (statiques dans l'eau).

Données de vente sous la halle à marée de l'île d'Yeu en 2015

(Données FranceAgrimer 2015)

  Espèces principales en tonnage Espèces principales en valeur
Rang Espèce Quantités vendues (tonnes) Espèce Valeurs des ventes (k€)
1 Baudroie 328 Baudroie 1 759
2 Sole 112 Bar 1 703
3 Bar 104 Sole 1 177
4 Merlu 99 Merlu 295
5 Dorade royale 28 Dorade royale 277
6 Lieu jaune 27 Lieu jaune 132
7 Divers raies 12 Maigre 68
8 Dorade grise 10 Turbot 44
9 Maigre 9 Dorade grise 39
10 Sar commun 5 Divers raies 37
11 Turbot 3 Rouget barbet 33
12 Rouget barbet 3 Sar commun 31
Total   820   5 802