Les ports de l'estuaire et de la côte de Jade

Saint-Nazaire

carte_stnazaire

 

Situé sur l'Estuaire de la Loire et siège d'un quartier maritime, Saint-Nazaire était, à l'origine, un petit port de pêche, qui s'est développé au début du XIXème siècle. Ce petit village de pêcheurs est devenu petit à petit un port de commerce important au détriment de Nantes.

Plusieurs ports localisés à l'abri des étiers entre Nantes et Saint-Nazaire servent de ports d'abri à une trentaine de navires de pêche qui travaillent sur l'estuaire. Lieu de passage incontournable pour les espèces amphihalines, la pêche à Paimboeuf, Cordemais ou même Rezé est donc rythmée par les périodes de transit des poissons migrateurs.

 

Le "Petit Maroc"

Port Méan

À Saint-Nazaire, le port de pêche appelé « Petit Maroc » compte aujourd'hui une flottille d'une quinzaine de navires. Ces navires, armés en petite pêche (sorties à la journée), pratiquent en majorité la pêche à la civelle à l'aide de tamis en hiver (pêcherie ouverte du 1er décembre au 30 avril) et le chalut de fond ciblant crevette grise ou sole. Ces navires se diversifient également, depuis quelques années, en pratiquant la pêche des coquillages (moule, huître...) à la drague et les casiers à crevettes.

 

Méan Penhoët

En remontant la Loire, le port de pêche de Méan Penhoët est situé à l'embouchure du Brivet au pied du Pont de Saint-Nazaire. Entouré de roselières, il abrite un peu moins de 10 navires de pêche. Ces navires ciblent essentiellement la civelle et les poissons amphihalins (lamproie, alose, anguille). On parle alors de pêche estuarienne.

Le port de La Gravette

carte_gravette

 

 

De Saint-Brévin à Pornic, on trouve une vingtaine de chalutiers côtiers, en majorité basés au Port de La Gravette (La Plaine Sur Mer) et à Pornic.

 

JUNIOR - Pornic

Pornic

carte_pornic

 

Le Port de Pornic s'est développé au XVIème siècle grâce à la pêche morutière au large de Terre Neuve. Il est ensuite marqué au XXème siècle par une forte activité de pêche sardinière en baie de Bourgneuf, à tel point qu'une conserverie pornicaise "Paulet" (Petit Navire) sera en activité de 1947 à 1989. Aujourd'hui, les navires ciblent principalement la sole, la crevette grise, le bar et la civelle.

Le port du Collet

Port du Collet

 

Le port de pêche le plus au sud de la Loire-Atlantique est le port du Collet, situé au fond de la Baie de Bourgneuf. C'est un port dit « à la chinoise » où sont pêchés la civelle et le mulet par un nombre de navires relativement restreint.