La Turballe

Située sur le littoral de la Loire-Atlantique, la commune de La Turballe se trouve dans la presqu'île de Guérande, à une trentaine de kilomètres de Saint-Nazaire et une quinzaine de kilomètres de La Baule.

carte_turballe

En 1823, La Turballe n'est pas encore un port, mais juste une plage mal abritée où les marins sont obligés de hisser leurs embarcations sur le haut de la grève et de les amarrer à des troncs. Il faudra attendre 1862 pour qu'une ébauche de port apparaisse, avec la création d'un brise-lame sur les rochers de Tourlandroux.



La construction d'un épi sur la roche des Brebis fut déclarée d'utilité publique par un décret du 20 août 1869. A la même époque (1871), on construisit, sur les rochers de Pleine Main, un terre-plein destiné au déchargement des bateaux de pêche. La jetée de Garlahy, qui protège la passe Ouest et le port de Garlahy date de 1890.

La première criée fut construite en 1895, l'édification d'une halle à poisson laissait déjà présager de la vocation halieutique du port.

Port La Turballe
Port de La turballe Petit Bassin

La pêche à la sardine a été l'élément prépondérant dans l'évolution du port, la flotte toute entière lui était consacrée. La Turballe a accueilli la première conserverie installée sur les lieux de pêche. La commune a compté jusqu'à sept conserveries.

Aujourd'hui, le port de pêche de La Turballe est le plus important de Loire-Atlantique en tonnage et en valeur. Après avoir été le premier port du littoral pour la pêche à l'anchois, il est dorénavant orienté vers des espèces comme le bar, le maquereau, la seiche ou le thon.

Le port de La Turballe dépend du quartier maritime de Saint Nazaire (SN), il compte entre 50 et 60 navires et dispose d'une halle à marée. 80% de la flottille pratique les arts trainants avec le chalut en engin principal.

Données de vente sous la halle à marée de La Turballe en 2015

(Données FranceAgrimer 2015)

  Espèces principales en tonnage Espèces principales en valeur
Rang Espèce Quantités vendues (tonnes) Espèce Valeur des ventes (k€)
1 Sardine 2 089 Anchois 4 002
2 Merlu 1 751 Merlu 3 250
3 Anchois 1 666 Seiche 3 169
4 Seiches 871 Thon germon 2 310
5 Thon germon 773 Calmars 2 157
6 Calmars 340 Sardine 1 803
7 Maquereau 321 Sole  1357
8 Merlan 275 Bar 1 324
9 Dorade grise 214 Dorade grise 628
10 Bar 102 Merlan 517
11 Sole 96 Maquereau 446
Total   9 404   24 317

 



Depuis le 1er juin 2012, la criée de la Turballe est membre de l'Association « Produits en presqu'île de Guérande » créée pour valoriser les produits locaux auprès du grand public.