Le Chalut pélagique

Chalut Pélagique

Le chalut pélagique est un chalut à grande ouverture lesté en partie basse par une gueuse. C'est un engin qui travaille en « pleine eau ». Les pêcheurs détectent grâce à un sondeur la position des bancs de poissons et filent le chalut à la profondeur voulue. Le chalut pélagique peut être utilisé par un seul bateau, à l'aide de panneaux divergents ou par deux navires, on parle alors de « chalutage en bœufs ».

MAGAYANT- TANGAROA - LA TURBALLE

Dans cette situation, la position des deux navires conditionne l'ouverture du chalut et le cumul des puissances motrices des navires permet l'utilisation des chaluts à ouverture plus importante. Le navire maître est le « bœuf » (celui qui dirige la manœuvre). Il détient le filet à son bord et l'autre navire est appelé le « veau ».

Dans la région Pays de Loire, l'activité pélagique est quasi exclusivement le fait de navires travaillant en paire. Les chalutiers embarquent alternativement les prises.

chalutier_enoryah'n

La durée des traits est variable selon l'espèce cible et les conditions de mer. C'est un métier de « recherche » et certains traits peuvent être infructueux.

Les navires pélagiques de la région Pays de Loire travaillent sur le plateau continental où se concentrent les bancs de poissons impliquant plusieurs heures de route avant d'arriver sur une zone de pêche. Les captures effectuées s'étendent du golfe de Gascogne jusqu'en Manche (essentiellement pour le bar). Les pêcheries des grands pélagiques (les thonidés) sont situées plus au large et au-delà du plateau continental.

Les principales espèces ciblées par les chalutiers pélagiques

especes_chalutpel

L'activité des chalutiers pélagiques est irrégulière tout au long de l'année. Ainsi se succèdent des périodes de captures importantes (par exemple fin de l'été) et des périodes de moindre activité (avril et mai). Ces disparités dans l'activité de la flottille s'expliquent par la variété des espèces ciblées par ces navires, avec des campagnes de pêche bien distinctes tant au niveau géographique que temporel. A cette diversité d'espèces cibles s'ajoute la variabilité de disponibilité de la ressource selon la saison et les quotas.

 

561109-NATHALIE ANNE

NATHALIE ANNE (La Turballe)

chalutierpel_arlequinII

L'ARLEQUIN II (La Turballe)